Méthode

Initiative Collaborative d’Orientation Professionnelle

Comment ça marche ?

Même si la création d’entreprise n’est pas la finalité première, la démarche proposée débute par une présentation de la nécessité de développer son esprit d’entreprendre. Cette dernière propose ensuite un diagnostic de personnalité et l’identification des possibilités d’orientations professionnelles correspondantes. Puis elle permet de vivre, d’une façon la plus autonome possible, une expérience professionnelle entrepreneuriale. Elle se termine par un bilan des compétences acquises et le choix de son orientation professionnelle dans la perspective de la future réforme du Bac et de l’orientation post Bac.

Elle est orientée résultats et peut contribuer à résoudre des difficultés d’emploi de demain en répondant aux attentes de certaines parties prenantes (lycéens, enseignants, chefs d’établissement, collectivités, employeurs, etc.). Elle met en œuvre des méthodes et outils modernes et innovants déjà utilisés par les entreprises les plus avancées (web 3,0, travail collaboratif, utilisation des réseaux, management par les risques, etc.).

Moyens pour la réalisation du dispositif

  • Une ingénierie financière innovante : Partenariat Privé / Public / Citoyen
  • Un écosystème de production innovant : Mix de méthodes classiques éprouvées et de moyens numériques innovants.
  • Un management global original adapté au concept et au système de production du dispositif s’appuyant sur différents réseaux d’expertise
  • Une offre de service de base principale attractive complétée par des services / options périphériques utiles et valorisantes permettant aux enseignants de dépasser leur fonction de « passeur de connaissance » à « cultivateur de curiosité et de réflexion »
  • Un engagement dans une « i°Cop » de l’établissement d’enseignement

 

Pour un dispositif se déroulant sur 30 semaines / 2 h par semaine, prévoir un budget de l’ordre de 6 € de l’heure par participant.

Gratuit pour les établissements et les participants. Financé par des fonds privés, publics et citoyens.

Finalités

Pour les lycéens et les étudiants

  • Apprendre à mieux se connaître, définir son projet professionnel et créer du désir
  • Développer des aptitudes, des compétences et des comportements favorisant son accès à l’emploi
  • Être acteur de son apprentissage. Cultiver l’audace d’entreprendre
  • Identifier et valoriser ses talents, trouver sa voie
  • Motiver les jeunes en les mettant en situation réelle pour se projeter dans l’avenir
  • Pratiquer les outils numériques de façon professionnelle
  • Aider les jeunes à construire des fondations solides pour leur insertion professionnelle

 

Pour les enseignants

  • Aider à mettre en place des actions faisant appel à différentes disciplines et motiver des élèves autour d’un projet en s’appuyant sur une démarche structurée.
  • Donner un sens concret aux enseignements
  • Travailler différemment avec les jeunes
  • Participer à la transition numérique pour les jeunes
  • Faciliter le transfert d’expérience entre différentes entités dans le but de créer une filière d’enseignement « décloisonnée »

 

Pour les établissements

  • Créer une dynamique autour d’un projet qui rassemble les lycéens, les étudiants, les enseignants, la direction, la maison des lycéens et les partenaires extérieurs
  • Répondre pleinement à leur mission d’insertion et d’orientation professionnelle
  • Développer l’usage du numérique à des fins pédagogiques et d’animation de l’équipe éducative : favoriser la transition numérique pour les jeunes et les enseignants
  • Valoriser l’établissement à travers des projets innovants

 

Pour la collectivité territoriale

  • Favoriser l’insertion professionnelle des jeunes
  • Développer l’esprit d’entreprendre des jeunes
  • Soutenir la réussite éducative et l’excellence
  • Contribuer à une dynamique entrepreneuriale pour les acteurs économiques

Comment est assurée la proposition de services

Par une progression pédagogique claire et maîtrisée :

  • ÉTAPE DURÉE
    1 Pourquoi avoir l’esprit d’entreprendre – Test de personnalité 2 séances
    2 Avoir des idées de création d’activités – Identifier les compétences de base 2 séances
    3 Identifier le besoin et le marché et définir la Formule du Projet 3 séances
    4 Identifier les risques et les obstacles – Évaluer la création de valeur 2 séances
    5 Définir son métier de base et identifier ses talents – Autonomie économique 3 séances
    6 Évaluer la faisabilité financière du projet – Viabilité économique 1 séance
    7 Préparer et planifier le projet – Qui fait quoi, comment et quand ? 3 séances
    8 Réaliser l’activité et exploiter ses talents  – 1 service, 1 produit, 1 évènement 10 séances
    9 Identifier les compétences acquises – Ce que je sais faire concrètement 1 séance
    10 Se projeter dans l’avenir – Choisir son orientation professionnelle 2 séances

     

Par un parcours « Job Introduce »

  • Présentation du calendrier des travaux : travail d’équipe et travail personnel
  • Le parcours est adapté en fonction du niveau et de l’âge des participants : c’est comme une chasse aux trésors, mais le trésor sera la résultante des activités en termes d’aptitudes, d’expériences et de compétences acquises
  • C’est comme un jeu de piste avec des passages (Revue d’Étape) obligés, mais dans un cadre et avec un objectif défini par / avec les « BO »
  • Les « Revues d’Étape » permettent d’accumuler des « Bonus » jalonnant la progression pédagogique et viennent enrichir le carnet de compétences
  • « BO » : L’équipe éducative (enseignants et non – enseignants) a un rôle d’accompagnement du type « Bon Organisateur » : facilitateur et rarement faiseur à la place des jeunes participants
  • Le parcours s’arrête, si possible, mi-avril pour avoir le temps de préparer l’événement festif de fin d’année (mi-mai) valorisant les travaux réalisés

Par des conseils pour son orientation et insertion professionnelle

  • Tests de personnalité
  • Conseils en orientation
  • En partenariat avec un des leaders du marché de l’orientation

Par un réseau d’Experts : Réseau Excellence, Ingénieurs pour l’École, ONG Internationale

  • Possibilité de solliciter des experts d’un domaine pour valider le projet et franchir des étapes
  • Découverte des métiers et des secteurs d’activité à l’occasion des relations établies avec les « Experts »
  • Les « Experts » ne font pas le travail à la place des jeunes et des enseignants. Ils interviennent comme « Consultant » à la demande qui est limitée volontairement à 3 réunions afin que cela ne devienne pas de l’assistanat mais reste du conseil. Si besoin de séances supplémentaires, il y aura quelques critères simples à remplir afin d’aller plus loin (joker).

Par des personnels ressources de l’Éducation Nationale : Inspecteurs, Enseignants, Chefs d’établissement …

  • Ils seront garants du respect de la démarche pédagogique et de l’intégration / complémentarité des apports de connaissances dans les cursus académiques qu’ils connaissent mieux que nous.
  • Ils joueront également un rôle important vis-à-vis de l’institution Éducation Nationale et vis à vis des autres acteurs non participant au dispositif ESV et parfois réticents voire plus.
  • Ils conseilleront les organisateurs / animateurs du dispositif afin de mieux articuler les réalisations menées dans le cadre d’ESV avec les programmes officiels et selon les normes applicables dans les établissements d’enseignement

Tous ces services de base peuvent être complétés en option par des services périphériques (nécessitant un budget complémentaire) :

  • Apprendre à communiquer avec des outils modernes : mini stage « produire un clip percutant », réaliser un WebDoc, utiliser le mur Facebook de façon professionnelle
  • Valoriser la réalisation de son i°Cop

Vidéo
conférence
liminaire

Témoignages
de
participants

Espace
de travail
collaboratif

Revue
de presse
ESV

Médiathèque
Liens
utiles

Pour les

jeunes